Diingo - Association des Dirigeants Innovants du Grand Ouest

Table-ronde numérique Diingo à Pornic

C'est le retour des DIINGOs ! Après un évènement test, lors de l'édition 2018 de Saint-Nazaire Digital Week, les Dirigeant(e)s Innovant(e)s du Grand Ouest sont co-organisateurs avec l'agglomération Pornic et Pays de Retz d'un cycle de quatre ateliers, intégrés dans le parcours numérique 2019 promu par cette collectivité. Le premier rendez-vous a eu lieu le 21 mars dernier, sous la forme d'une table-ronde sur le thème de la transition digitale des TPE, animée par Nelly Lambert (Ecopoltan), membre du collectif DIINGO, en compagnie de trois entrepreneurs du territoire.

Plus que jamais, la transformation numérique des TPE et PME est un enjeu stratégique. Le 14 mars dernier, BPI a publié un guide complet sur le sujet, document étendu aux ETI, montrant bien l'ampleur de la vague qui grossit chaque jour un peu plus au sens d'une transformation globale des organisations.

• Le guide BPI : La transformation à l'ère du digital

Sensibiliser, par les retours d'expériences croisés, les dirigeants de TPE, les artisans, les indépendants… aux usages et bonnes pratiques pour une transition digitale douce et maîtrisée, c'est la modeste ambition du collectif DIINGO, lancé l'an passé.

En septembre 2018, une journée test dédiée à la #TransfoNum avait été organisée à La Ruche Saint-Nazaire dans le cadre d'un évènement professionnel Saint-Nazaire Digital Week. Les enseignements tirés après cette première, un cycle de quatre ateliers a été co-construit durant l'hiver avec l'agglomération Pornic et Pays de Retz dans le cadre, plus vaste, d'un Parcours Numérique 2019 ouvert de mai à novembre prochains.

Un site web optimisé et de bons avis Google !

Jeudi 21 mars, c'était donc le lancement de ce programme avec une table-ronde inaugurale DIINGO animée par Nelly Lambert (Ecopolitan). Elle a réuni Béatrice Guichet (Pornic Peinture), Jennifer Boucard (EURL Boucard) et Cédric Brément (Les Rhums de Ced). Les trois intervenant(e)s ont partagé tour à tour la façon dont ils/elles abordent au quotidien les outils digitaux, tant sur le plan de la stratégie que du fonctionnement opérationnel.

La capacité à disposer d'un site internet aux standards du moment, bien référencé et connecté à des réseaux sociaux figure parmi les priorités exprimées. Même si tenir à jour une telle plateforme et l'alimenter régulièrement en contenu éditorial qualifié s'avère compliqué pour les plus petites structures.

« Nous avons la chance de bénéficier d'un potentiel de référencement supplémentaire car nous sommes intégrés dans les catalogues en ligne de nos fournisseurs, a expliqué Béatrice Guichet (Pornic Peinture). Il est utile de savoir comment les clients nous trouvent. C'est encore par le bouche à oreille… mais aussi souvent par Google. Il est devient important d'avoir de bons avis et commentaires y compris sur notre page Facebook. »

Les Rhums de Ced : 10.000 personnes sur Facebook

Du côté des Rhums de Ced, Cédric Brément a insisté sur la qualité des informations dispensées : « iI faut être pro et s'imposer des règles de communication à suivre quant aux valeurs, aux produits… il est crucial de soigner l'expérience proposée. » Dans cette logique, le chef d'entreprise a renforcé son équipe en recrutant un community-manager qui gère au quotidien les supports digitaux, optimise l'e-réputation et effectue de la veille concurrentielle. Et cela porte ses fruits… la page Facebook de la marque est suivie par 10.000 personnes.

Les outils collaboratifs pour optimiser au quotidien

« Mon mari est technophobe… mais dès 2012 j'étais convaincue que nous devions disposer d'un site web » a résumé Jennifer Boucard. Formée à l'utilisation du CMS WordPress, elle est passé d'un modèle gratuit à un modèle payant pour plus de performance et de sécurité. Elle a intégré les outils collaboratifs Google gratuits dans la planification des tâches : calendrier partagé, dossiers clients (devis, photos…) dans le drive liés aux rendez-vous et bientôt utilisation de Google Maps pour mieux gérer les itinéraires des tournées sur les chantiers…

Résultat : « Mon mari y a pris goût. Il ne peut plus s'en passer ! » sourit Jennifer Boucard.

La question de la formation et du choix des prestataires

Lors des questions avec les participant(e)s présent(e)s dans la salle, trois interrogations majeures :

  • Comment s'initier puis progresser ?
  • Faut-il internaliser ou externaliser ?
  • En cas d'externalisation, quels critères de choix des prestataires ?

Le parcours numérique complet proposé par Pornic agglo Pays de Retz (contact 02.72.92.40.15) devrait permettre d'y apporter un grand nombre de réponses.

Prochain rendez-vous DIINGO, le 3 juin 2019

Le 2e atelier DIINGO sera consacré aux premiers pas dans le digital et aux outils indispensables. Avec un grand témoin : Céline Gavet de la pâtisserie pornicaise éponyme dont le témoignagne sera le fil rouge de la soirée.

Suivront deux autres workshops gratuits :

  • Mardi 24/09/19 : l'agilité en TPE/PME
  • Jeudi 14/11/19 : sécuriser les données et comment les exploiter ?